Circulation sanguine : comprendre le mécanisme du coeur

Mécanisme très important pour le bon fonctionnement de notre corps, le problème d'insuffisance veineuse est trop souvent pris à la légère. Permettant de véhiculer l'oxygène et les principaux nutriments indispensables au bon fonctionnement des organes, les symptômes d'une mauvaise circulation sanguine ne sont pas pris au sérieux.

C'est quoi, la circulation sanguine ?

La circulation sanguine est le mécanisme permettant de véhiculer l'oxygène et les principaux nutriments indispensables aux organes pour leur bon fonctionnement, mais aussi de les soulager des déchets métaboliques et du dioxyde de carbone.

C'est quoi, la circulation sanguine ?

La circulation sanguine se compose d'une pompe (le cœur) qui va propulser le sang, et de vaisseaux (artères, veines) qui vont le faire circuler.
Elle permet de véhiculer l'oxygène et les principaux nutriments indispensables aux organes pour leur bon fonctionnement, mais aussi de les soulager des déchets métaboliques en les amenant vers les reins, et du dioxyde de carbone en l'amenant vers les poumons.

La circulation sanguine dans le corps est essentielle à notre santé.
En effet, le sang est bourré d'éléments indispensables au bon fonctionnement de notre corps : le plasma, les globules rouges (qui véhiculent l'oxygène dans les organes), les plaquettes (indispensables pour la coagulation) et les globules blancs (qui défendent l'organisme).

Il suit un trajet bien précis, à sens unique et fermé : le sang quitte le cœur gauche par l'aorte pour se retrouver dans les capillaires et ainsi être distribué à tous les organes, puis retourne au cœur droit pour permettre les échanges respiratoires avec les poumons.

C'est quoi, l'insuffisance veineuse ?

L'insuffisance veineuse est un mauvais retour veineux.
Le sang qui circule dans les veines des membres inférieurs a des difficultés à remonter jusqu'au cœur. Il stagne alors dans les jambes et provoque le syndrome des "jambes lourdes".
Le plus souvent, il s'agit d'une perte d'élasticité et de tonicité des veines, ou d'un dysfonctionnement des valvules qui aident le sang à remonter jusqu'au cœur.
Si elle n'est pas prise en charge par un médecin/spécialiste, l'insuffisance veineuse peut causer des caillots de sang dans les veines et provoquer une embolie pulmonaire.

Les symptômes

Plusieurs facteurs peuvent affecter la circulation sanguine et rendre difficile le retour du sang des pieds et des jambes vers le cœur. L'âge, le diabète et la sédentarité peuvent jouer un rôle important dans l'insuffisance veineuse.

Les principaux symptômes sont les suivants :
- sensation de jambes lourdes, surtout en fin de journée
- fourmillements ou besoin irrépressible de bouger les jambes
- crampes musculaires la nuit
- gonflement des mollets, des chevilles ou des pieds

Les femmes partent avec un handicap en matière d'insuffisance veineuse. Les veines sont tapissées de récepteurs sensibles aux œstrogènes. Dans les périodes de forte imprégnation hormonale (grossesse...), les veines ont tendance à se dilater. C'est pourquoi les femmes enceintes ont souvent mal aux jambes. 
La contraception hormonale a également une action délétère sur les veines et les artères.

Des solutions existent pour retrouver des jambes fines et légères...

Quelles solutions ?

Avant de trouver le traitement adéquat, il faut déterminer la cause. Un médecin sera en mesure de déterminer pourquoi et comment soigner le syndrome des jambes lourdes.

En attendant, voici quelques techniques pour améliorer la circulation sanguine :

  1. Boire beaucoup d'eau : le sang est constitué à moitié d'eau. Rester hydraté permettra donc d'aider le sang à circuler. Il est préconisé de boire environ 8 verres d'eau par jour.
    Eviter l'alcool car il dilate les artères et les veines.
  2. Bouger au maximum : rester assis toute la journée n'est pas bon. Il faut faire régulièrement des pauses et marcher. En effet, l'appui des pieds sur le sol va activer le pompage du sang dans les veines. Idéalement, il faudrait marcher 30 minutes le matin et 30 minutes le soir en évitant de porter des talons hauts.
  3. Pratiquer une activité physique : une activité physique aquatique est une excellente solution pour activer la circulation sanguine. L'eau va exercer une pression douce idéale pour les jambes.
    Par ailleurs, selon le Dr Cazaubon, "l'aquabike favorise le retour veineux et fait fondre les cellules adipeuses qui exercent une pression sur les veines".
  4. Dormir avec les pieds surélevés : la nuit, l'immobilité ralentit la circulation sanguine. Surélever les pieds d'une dizaine de centimètres va aider le sang à remonter vers le coeur.
  5. Miser sur les plantes et les fruits rouges : les flavonoïdes et les fruits rouges, qui sont des substances antioxydantes, vont renforcer la paroi des veines et fluidifier le sang. On les retrouve dans les plantes comme le petit houx, la vigne rouge, le cyprès ou la prêle, à consommer en tisanes ou en compléments alimentaires.


Vous l'aurez compris, la circulation sanguine est un facteur très important à notre bon fonctionnement. Les membres inférieurs ne sont pas à prendre à la légère, au contraire.
Si vous avez des symptômes, pensez à contacter votre médecin qui sera le plus apte à vous aider. 


Laudeline Thibault

Rédactrice Web

Ecrire un commentaire

Tous les commentaires sont modérés avant d'être publiés