Sommeil : un facteur important pour notre bien-être

Fonction biologique essentielle, le sommeil représente un tiers de notre vie. Durant cette période, l'organisme va vivre au ralenti et récupérer des forces pour se préparer à une nouvelle journée.

Comprendre le sommeil

Représentant un tiers de notre vie, le sommeil a longtemps été complexe à comprendre. Ce n'est qu'à la fin des années 50 que nous avons découvert l'existence du sommeil paradoxal, permettant ainsi la compréhension du sommeil grâce à des phénomènes électriques qui se passent dans notre cerveau lorsque nous dormons.

Il faut savoir que le sommeil est rythmé par une succession de cycles (en moyenne 4 à 6 cycles de 90 minutes), eux-mêmes composés de différents types de sommeil : le sommeil lent léger, le sommeil lent profond et le sommeil paradoxal.

Le sommeil lent

Le sommeil lent comprend :
- le sommeil lent léger qui correspond à la phase d'endormissement. L'activité cérébrale ralentit petit à petit pour atteindre un état de somnolence, puis le stade de sommeil confirmé.
- le sommeil lent profond qui permet de "recharger les batteries". Le ralentissement de l'activité cérébrale s'intensifie, laissant le corps et le cerveau au repos. C'est lors du sommeil profond que l'hormone de croissance est synthétisée pour permettre la réparation des tissus.

Au bout de plus ou moins une heure, le sommeil profond laisse place au sommeil paradoxal.

Le sommeil paradoxal

Pendant cette phase de sommeil, le corps est au repos mais le cerveau est en éveil, permettant ainsi l'apparition des rêves. Le corps reste inerte pour nous éviter de "vivre nos rêves" et nous mettre en danger.
Il joue un rôle important dans l'apprentissage et la mémoire à long terme et permet de mettre de l'ordre dans sa tête. L'expression "la nuit porte conseil" prend alors tout son sens...

Le sommeil paradoxal dure entre 15 et 20 minutes, en moyenne.

Le rôle du sommeil sur notre organisme

Les bienfaits du sommeil sont divers, alors il n'est pas à négliger. Il agit aussi bien sur la mémoire que sur la peau, en passant par le système immunitaire ou encore le moral.

On fait le point tout de suite !

MÉMOIRE : pendant la phase de sommeil, notre cerveau fait le tri et organise la mémoire tout en éliminant les toxines accumulées dans la journée. Pour être le plus performant possible au cours de la journée, il faudrait avoir entre 7h30 et 8h de sommeil, tout en ayant un sommeil de qualité.

ÉMOTIONS & MORAL : quand on manque de sommeil, l'organisme aura tendance à produire du cortisol, autrement appelé "hormone du stress", ce qui aura un impact sur notre bien-être général. Bien dormir aide aussi à stimuler l'organisme, se réveiller de bonne humeur et ainsi mieux gérer ses émotions.

SYSTÈME IMMUNITAIRE : dormir permet de booster son système immunitaire. En effet, pendant les phases de sommeil, les cellules du corps se réparent et se régénèrent, permettant au système immunitaire de rester en alerte et de mieux se battre contre les infections et les maladies.

MÉTABOLISME : en diminuant la production de ghréline (hormone qui favorise l'appétit) et en augmentant la production de leptine (hormone qui fait disparaître la sensation de faim), le sommeil permet de réguler l'envie de manger et d'augmenter la dépense énergétique. Lorsqu'on manque de sommeil, on a tendance à grignoter et à se tourner vers des aliments sucrés et gras. C'est pour cette raison que bien dormir est très important lors d'un régime.

PEAU : la nuit, pendant que notre corps se repose, la peau redouble d'efforts. Elle se régénère, renouvelle ses cellules, active la microcirculation et se prépare à nous protéger d'une nouvelle journée.
Retrouvez nos crèmes hydratantes ici.

Astuces pour mieux dormir

Après avoir vu tous les effets que le sommeil a sur notre organisme, il est important de bien dormir et d'éviter au maximum les nuits perturbées.

Voici quelques conseils pour passer de bonnes nuits : 
- Eviter la caféine et la théine : elles rallongent le temps d'endormissement et raccourcissent le temps de sommeil. Après 16h, il est préférable de ne plus boire de café, ni de thé. On peut les remplacer par une tisane ou un verre de lait tiède, ce qui aura un effet "sédatif" et nous aidera à mieux nous endormir.

- Manger léger : à partir de 19h, l'organisme se prépare au repos en baissant la température corporelle. La digestion augmente cette température, ce qui va réveiller l'organisme. C'est pourquoi il est préférable de manger au moins 2h avant d'aller dormir et de manger léger (éviter les viandes rouges, les plats épicés, gras...).
- Eviter le sport le soir : comme pour la digestion, le sport augmente la température corporelle à cause du rythme cardiaque qui s'accélère. Il est donc déconseillé de faire du sport le soir, mais toutefois, si nous n'avons pas moyen de faire autrement, il faut prendre une douche tiède (37°C maximum) et attendre au moins 2h après la fin de la séance pour aller se coucher.
- Eviter les écrans : la lumière bleue est proche de la lumière du jour, ce qui va déclencher le mécanisme de réveil. Il vaut donc mieux se couper des écrans au moins 1h avant de dormir.

Brume de nuit anti-âge

Bourrée d'algue des neiges, un ingrédient qui booste la régénération cellulaire, cette eau de soin réparatrice est chargée de bio-actifs anti-âge pour soutenir le processus naturel de guérison de la peau pendant le sommeil.
Elle booste la production de collagène pour prévenir les signes de vieillissement de la peau et agit en profondeur pendant que vous dormez.

Je la veux
AMLY - Brume de Nuit Anti-Âge | Loox Concept Store

Le manque de sommeil et le sommeil de mauvaise qualité jouent un rôle important dans notre mal-être quotidien. 
La routine actuelle, métro-boulot-dodo, n'aidant rien, il est donc important d'adopter les bons gestes pour y remédier. Cela commence par un sommeil réparateur de qualité.

Et vous, comment dormez-vous en ce moment ?


Laudeline Thibault

Rédactrice Web

Ecrire un commentaire

Tous les commentaires sont modérés avant d'être publiés